Le projet «Exécution transfrontalière des jugements» financé par le ministère fédéral allemand de la coopération économique et du développement (BMZ) et mis en œuvre par la Deutsche Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit (GIZ) GmbH, Open Regional Funds for South East Europe-Legal Reform en coopération avec l’Union internationale des huissiers de justice (UIHJ) a organisé la première session du programme régional de formation de formateurs sur le droit de l’exécution (via la plateforme Zoom) du 15 au 18 février 2021 pour un groupe d’agents d’exécution sélectionnés des pays de l’Europe du Sud-Est.

Le programme de formation de formateurs a pour objectif de développer un programme de formation durable pour les agents d’exécution afin d’améliorer l’exécution transfrontalière des décisions de justice étrangères et de développer un noyau de formateurs certifiés UIHJ pour l’Europe du Sud-Est.

La première session de formation a couvert les dernières tendances en matière de formation judiciaire et a introduit une méthodologie unifiée pour l’élaboration des programmes et les exigences pour des formations efficaces. Les participants ont discuté de l’application transfrontière dans leurs systèmes juridiques respectifs et des domaines et problèmes de formation possibles. En conséquence, des groupes ont été constitués selon le principe de la représentation régionale et les sujets abordés incluent l’application transfrontière dans les affaires de pension alimentaire, la signification transfrontière de documents, la Convention signification de La Haye de 1965, la jurisprudence régionale concernant l’exécution, l’exécution électronique et l’approche régionale normalisée  la Convention jugement de La Haye de 2019 et l’exécution contre l’État.

La prochaine session du programme de formation de formateurs est prévue du 6 au 9 avril 2021.