Décès de Roland Soulard, ancien président de l’Union internationale des huissiers de justice.

 

Nous apprenons avec tristesse le décès de Roland Soulard le 10 juin 2020. Fils de Jean Soulard, qui a créé l’Union internationale des huissiers de justice et en fût le président de 1952 à 1967, Roland Soulard a exercé ses fonctions d’huissier de justice à Dijon (France), depuis 1966. Son investissement en France l’a conduit à gérer l’Ecole nationale de procédure de France de 1977 à 1989 et le Centre national de formation professionnelle des huissiers de justice de 1978 à 1989. Il a été président de la Chambre nationale des huissiers de justice de France à trois reprises (1984-1985, 1988-1989 et 1996-1997). Il fût également rédacteur en chef de la Revue des huissiers de justice pendant de nombreuses années.

Sur le plan international, Roland Soulard a suivi les traces de son père en devenant président de l’Union internationale des huissiers de justice de 1985 à 1991. Brillant orateur, ayant un sens aigu de l’organisation, Roland Soulard a contribué pendant ses deux mandats au développement du rayonnement de l’Union internationale des huissiers de justice. Il a fait de la formation professionnelle l’une de ses priorités, en se basant sur l’idée que la profession ne peut être défendue et promue auprès des organismes nationaux et internationaux que dans la mesure où ses membres sont formés correctement. Il a donc œuvré pour que l’Union internationale puisse apporter son aide aux pays qui n’avaient pas les moyens d’assurer leur formation, notamment dans les pays francophones d’Afrique.

Il a également initié la création d’un annuaire européen des huissiers de justice. C’est pendant le conseil européen de Stresa (Italie) en mai 1990 que l’Union internationale des huissiers de justice a décidé de renforcer la promotion d’une profession d’huissier de justice indépendante et libérale. Roland Soulard a agi pour que l’Union internationale des huissiers de justice poursuivre son développement dans l’ensemble des pays européens et non plus seulement les pays membres de la Communauté économique européenne. Enfin, il a œuvré pour un rapprochement des contacts avec les organisations non-gouvernementales internationales comme la Conférence de La Haye de droit international. Deux congrès internationaux se sont déroulés pendant ses deux mandats : Monaco en 1988 et Bruxelles en 1991.

L’union internationale des huissiers de justice et l’ensemble des huissiers de justice du monde remercient le président Soulard pour ses actions et son investissement en faveur de la profession d’huissier de justice. Nous adressons à sa famille et à ses proches nos sincères condoléances.