Afin de promouvoir l’essor du droit judiciaire ou processuel, la reconnaissance d’un droit autonome de l’exécution et l’instauration d’un professionnel de l’exécution à statut harmonisé, l’UIHJ s’est dotée en 2008 d’un Conseil scientifique composé de 12 professeurs d’université issus de quatre continents.

Parmi eux figurait le doyen Ioan Les de l’Université “Lucian Blaga” de Sibiu, Roumanie.

La personnalité du doyen Les, son parcours exemplaire, son éclectisme, mais aussi ses profondes connaissances en matière de droit judiciaire privé, notamment de procédure civile et de mesures d’exécution, ont interpelé l’UIHJ, qui souhaitait s’entourer des professeurs les plus éminents dans cette sphère.

Parmi les travaux du doyen Les, « Principes et institutions du droit judicaire privé » en trois volumes, puis « Institutions judiciaires contemporaines », le « Code de procédure, commentaire par article », « La Législation de l’exécution forcée », le « Dictionnaire de procédure civile », et un second traité intitulé « Traité de droit judiciaire privé », en faisait le candidat idéal pour œuvrer au sein du Conseil scientifique de l’UIHJ dès sa création.

Pendant dix ans, jusqu’à son départ, le doyen Les a été l’un des professeurs les plus actifs du Conseil scientifique de l’Union Internationale, infusant sa grande expérience, sa clairvoyance et ses idées lumineuses aux travaux qui ont conduit à l’élaboration du Code mondial de l’exécution en 2015, ainsi qu’aux travaux scientifiques de trois congrès internationaux de l’UIHJ, en 2009 (Marseille), 2012 (cape Town) et 2015 (Madrid).

Nous sommes particulièrement reconnaissants au professeur Les d’avoir contribué à l’essor de l’UIHJ et de la profession d’huissier de justice durant toutes ses années et l’UIHJ adresse au professeurs Les les plus vives félicitations à l’occasion de l’honneur qui lui est faite par l’octroi du doctorat honoris causa par l’Université “Ovidius” de Constanta, Roumanie.

La cérémonie a eu lieu le 15 octobre 2020 dans le cadre d’une conférence organisée sur le thème “Digitalisation du droit et de l’Administration Publique dans le contexte actuel de la pandémie”, à l’occasion de laquelle Marc Schmitz, président de l’UIHJ a été invité à prononcer à distance un discours d’ouverture.

Prof. Natalie Fricero, membre du Conseil scientifique de l’UIHJ, Guillaume Payan, directeur de la cellule juridique de l’UIHJ et Patrick Gielen, conseiller du président de l’UIHJ ont participé en tant qu’intervenants à cette conférence.