Traitement en cours, merci de patienter...
Saut de ligne
Dernière mise à jour : 
05/11/2019
Français
English
Saut de ligne
Saut de ligne
Au service de la profession d’huissier de justice dans le monde depuis 1952
At the Service of the Profession of Judicial Officer in the World since 1952
Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne
AccueilSéparateurFocusSéparateurAmériquesSéparateurBrésilSéparateurLes Oficiais de Justiça avaliadores renforcent leur présence à l’UIHJ
Saut de ligne

Les Oficiais de Justiça avaliadores renforcent leur présence à l’UIHJ

Image

Une prochaine conférence doit se dérouler du 6 au 11 septembre 2005 à Maceio à laquelle le président Lopes Franco a convié l’UIHJ à participer.

Image
Une collaboration renforcée
Grâce à l'action de Me Vera Lucia Pinheiro dos Santos, alors président de l'Association de Rio des officiers évaluateurs, le Brésil n'a cessé depuis de longues années de marquer sa présence au sein de l'UIHJ. Plusieurs séminaires ont été organisés à Rio dont l'un de dimension mondiale avec la participation d'un groupe d'experts venus du monde entier (5-6 octobre 2000).
Depuis le congrès fédéral de Gramado au mois d'octobre 2004, les relations entre l'UIHJ et les officiers évaluateurs ont encore nettement progressé. Désormais, c'est l'Association fédérale qui a voté son adhésion à l'Union (FENASSOJAF). A cet égard l'implication du président Lopes Franco a été décisive.

Un grand pays en marche
Rappelons que les officiers évaluateurs sont des fonctionnaires qui ont pour mission de recouvrer les créances de l'état.
Néanmoins nos collègues partagent les mêmes préoccupations que les huissiers de justice libéraux même si un changement de statut n'est pas à l'ordre du jour.
Le Brésil est un grand pays en marche vers de nombreuses réformes. Le régime de l'exécution est soumis à de nombreux changements. Un projet de loi prévoit la création des fonctions d'auxiliaires du juge ce qui ne convient pas aux officiers évaluateurs qui ne jouissent pas d'une reconnaissance équivalente et qui en appellent à l'UIHJ pour conforter leurs revendications auprès des autorités fédérales.
Nos collègues s'élèvent encore contre les actes de violences perpétrés dans l'exercice de leurs fonctions qui font chaque année plusieurs victimes.

Une prochaine conférence doit se dérouler du 6 au 11 septembre 2005 à Maceio à laquelle le président Lopes Franco a convié l'UIHJ à participer.
Image
Saut de ligne
Saut de ligne
© UIHJ 2010 Tous droits réservés  |  Réalisation SAILING  |  Powered by WysiUp