Traitement en cours, merci de patienter...
Saut de ligne
Dernière mise à jour : 
16/09/2019
Français
English
Saut de ligne
Saut de ligne
Au service de la profession d’huissier de justice dans le monde depuis 1952
At the Service of the Profession of Judicial Officer in the World since 1952
Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne
AccueilSéparateurFocusSéparateurAmériquesSéparateurMexiqueSéparateurL’UIHJ au Mexique
Saut de ligne

L’UIHJ au Mexique

Image

Une délégation de l’UIHJ composée de son président, Jacques Isnard, et Me Dominique Aribaut-Abadie, membre, s’est rendue le 26 octobre dernier à Mexico pour établir un premier contact avec les autorités judiciaires mexicaines.

Image
L'aide de l'Union internationale du notariat latin

L'UIHJ a été reçue par M. Mariano Azuela Guitron, président de la Cour suprême et du Conseil de la magistrature. Ce haut magistrat est l'équivalent d'un ministre de la Justice. Ce rendez-vous a été facilité grâce à l'Union internationale du notariat latin dont le président est Me Arias, notaire mexicain.
A cette réunion, assistait le Comité des affaires internationales du Mexique, composé de deux ministres : Mme Olga Maria Sanchez Cordero et M. Guillermo Ortiz Mayagoitia.
 
Une profession extraterrestre
 
Au cours de cet entretien, nous avons expliqué à nos interlocuteurs la fonction de l'huissier de justice, l'intérêt de cette profession et son rôle au côté du juge. De nombreuses questions ont été posées sur cette profession « d'extraterrestre » !.
Mme Sanchez était surprise du nombre de pays membres de l'UIHJ. Il a été remis à ces trois ministres un mémorandum sur notre mission, un manuel traduit en espagnol sur l'huissier de justice libéral ainsi qu'un recueil sur l'activité de l'UIHJ.
Mme Sanchez, très intéressée par la profession, s'est informée sur la possibilité pour l'Union d'organiser des colloques pour les magistrats mexicains, ce qui évidemment a été accepté.
 
Possibilité d'accords de coopération
 
M. Azuela Guitron, parcourant le mémorandum, a remarqué que les pays peuvent signer des accords ou des protocoles avec l'UIHJ. Il s'est dit très intéressé par cette modalité car le système de l'exécution au Mexique n'est pas du tout le même dans la plupart des droits Romano-germanique. Comme pour la plupart des systèmes hispaniques l'exécution est dirigée par le juge qui délègue ses pouvoirs à des fonctionnaires.
Espérons que cet intérêt se concrétise très rapidement.
Cet entretien avec les représentants mexicains a été très convivial et sans protocole.

Gageons que nous aurons très prochainement des contacts concrets avec ce pays des Etats Unis d'Amérique.
Image
Séparateur
Image
Mariano Azuela Guitron, président de la Cour suprême du Mexique
Séparateur
Image
La Cathédrale de Mexico
Séparateur
Image
La pyramide du Soleil de Teotihuacan
Séparateur
Image
De gauche à droite: F.Del Castillo, J.Isnard, A.Galindo, O.Cordeo, A.Guitron, D.Aribaut, G.Guitia
Séparateur
Saut de ligne
Saut de ligne
© UIHJ 2010 Tous droits réservés  |  Réalisation SAILING  |  Powered by WysiUp