Traitement en cours, merci de patienter...
Saut de ligne
Dernière mise à jour : 
05/11/2019
Français
English
Saut de ligne
Saut de ligne
Au service de la profession d’huissier de justice dans le monde depuis 1952
At the Service of the Profession of Judicial Officer in the World since 1952
Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne
AccueilSéparateurFocusSéparateurAfriqueSéparateurAlgérieSéparateurJumelage entre deux chambres régionales de France et d’Algérie
Saut de ligne

Jumelage entre deux chambres régionales de France et d’Algérie

Image

Le 3 septembre 2005 à Alger (Algérie), s’est déroulée la cérémonie de jumelage entre les chambres régionales des huissiers de justice de Paris (hors Paris) et du centre (Alger)

Image
Image
Sur les marche du ministère de la Justice, à l'issue de la cérémonie
Image
Une manifestation placée sous le haut patronage du ministère de la Justice d'Algérie et de l'UIHJ
 
C'est avec la plus grande solennité, dans le hall d'honneur mis très généreusement à la disposition des organisateurs par M. le garde de Sceaux, ministre de la Justice, que s'est déroulée la séance protocolaire de signature de la convention de jumelage entre les huissiers de justice parisiens de la chambre régionale de Paris (hors Paris) et leurs confères algérois de la chambre régionale du centre.
 
Cette manifestation, placée sous le haut patronage du ministre de la justice et de l'UIHJ, était présidée par son président Jacques Isnard.
 
Face aux plus hautes autorités du ministère de la Justice au rang desquels nous avons remarqué, outre M. le directeur de cabinet du ministre de la Justice, M. Dib, secrétaire général du ministère de la justice, M. Amara, directeur des services judiciaires, M. Sarahoui, inspecteur général des services judiciaires, avaient pris place les deux présidents régionaux Frédy Safar et Djane Hamed Sid Ahmed, lesquels devaient, chacun à leur tour, apposer leur signature sur le document rédigé en français et en arabe scellant les liens d'amitié et l'accord de partenariat unissant les confrères des deux grandes capitales.
 
Un ancien président français... d'origine algéroise

Dans son allocution, Frédy Safar, ancien président de la Chambre nationale française mais originaire d'Alger, rappelait avec beaucoup d'émotion tout le parcours accompli depuis 1994 - date d'adhésion de l'Algérie à l'UIHJ - jusqu'à ce jour pour parvenir à cet instant solennel ou huissiers de justice de Paris et d'Alger se confondaient dans les mêmes sentiments de confraternité et d'amitié.
 
Il saluait les artisans algérois de cette initiative avec une mention particulière pour le président Djane et pour Me Mohamed Darbeida et remerciait les autorités et M. le garde des Sceaux pour l'attention bienveillante qu'ils avaient bien voulu accorder à cette opération.
 
Le président Djane se déclarait sensible aux marques d'attention manifestées par le ministre de la Justice pour cet événement - le premier de l'histoire de l'UIHJ- et se réjouissait que les démarches entreprises par le président Safar depuis de longues années aient pu trouver leur aboutissement avec la signature de cette convention de jumelage.
 
Me Djane devait encore souligner l'importance d'un tel engagement au regard de l'évolution de l'Algérie notamment dans le cadre de la réforme de la justice et des relations internationales.
 
Promouvoir le rapprochement entre les deux chambres

Dans sa conclusion, le président de la chambre du centre insistait sur le rôle éminent joué par l'UIHJ et son président Jacques Isnard pour promouvoir le rapprochement entre les deux chambres et assurer le succès de ce jumelage.
 
La séance était levée sous les applaudissement nourris de l'assistance parmi laquelle figuraient Jean-Loup Garnier, secrétaire de la CNHJ de France, représentant le président Martin, Jacques Bertaux , ancien président de la CNHJ de France et Patrick Sanino membre de la CNHJ ainsi qu'une vingtaine d'huissiers de justice venus de Paris et de sa région.
 
Côté algérois, nous avons pu remarquer la présence de Me Darbeida, Me Bousmaha, président du conseil de direction de l'Ecole algérienne de procédure et de nombreux autres confrères.
 
Mais les dernières acclamations furent destinées au président Safar fortement ému...et fier de son œuvre.
Image
Saut de ligne
Saut de ligne
© UIHJ 2010 Tous droits réservés  |  Réalisation SAILING  |  Powered by WysiUp