Traitement en cours, merci de patienter...
Saut de ligne
Dernière mise à jour : 
18/09/2019
Français
English
Saut de ligne
Saut de ligne
Au service de la profession d’huissier de justice dans le monde depuis 1952
At the Service of the Profession of Judicial Officer in the World since 1952
Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne
AccueilSéparateurFocusSéparateurAmériquesSéparateurNAPPS USASéparateurL'UIHJ rencontre l'International Finance Corporation
Saut de ligne

L'UIHJ rencontre l'International Finance Corporation

Image

Le 31 octobre 2012, l'UIHJ a rencontré des représentants de l’International Finance Corporation à Washington pour discuter des possibilités d'une coopération commune

Image
La délégation de l'UIHJ était composée de Sue Collins (USA), membre du bureau de l'UIHJ et de Jos Uitdehaag, premier secrétaire. L'International Finance Corporation (IFC) était représentée par Jennifer Barsky, Global Program manager Financial Infrastructure Access to Finance Advisory, et Elsa Rodriguez Felipe, Operation Analyst, Secured Lending Access to finance Advisory Services. La réunion s'est tenue au siège social de l'IFC à Washington (USA).

L'IFC est membre du Groupe de la Banque mondiale et partage avec le Groupe sa mission de réduire la pauvreté mondiale. L'IFC coordonne ses activités avec les autres institutions du Groupe de la Banque mondiale mais elle est juridiquement et financièrement indépendante. 184 pays sont membres de l'IFC. Elle compte plus de 3 400 personnes, dont 51% travaillent dans des bureaux extérieurs et 49% au siège à Washington.

Son objectif est d'offrir aux populations des opportunités d'échapper à la pauvreté et d'améliorer leurs conditions de vie :
-     en mobilisant d'autres sources de financement pour financer le développement de l'entreprise privée ;
-     en favorisant le développement de marchés ouverts et concurrentiels dans les pays en développement ;
-    en appuyant les entreprises et les autres partenaires du secteur privé là où le besoin s'en fait sentir ; et
-    en aidant à générer des emplois productifs et à fournir des services essentiels aux populations pauvres et vulnérables.
Pour atteindre son objectif, IFC offre des solutions qui peuvent avoir un impact au plan du développement et revêtent la forme d'interventions au niveau des entreprises ; en même temps, elle s'efforce de promouvoir une action collective mondiale, de renforcer les structures de gouvernance et l'établissement de normes, et d'œuvrer à la mise en place de cadres propices à l'activité économique (Source : IFC).

Le développement du secteur privé nécessite plus qu'un simple financement. L'expérience montre le rôle prépondérant que peuvent jouer les organismes de services et de conseils dans le déblocage des investissements et d'aider les entreprises à se développer et créer des emplois.
Pour aider le secteur privé dans les marchés émergents, l'IFC fournit des conseils, des solutions pour résoudre les problèmes, et de la formation pour les entreprises, les industries et les gouvernements : l'expérience montre que les entreprises ont besoin de plus qu'un seul investissement financier pour réussir. Elles ont besoin d'un cadre réglementaire qui permette l'esprit d'entreprise, et des conseils sur les meilleures pratiques d'entreprises.
Le travail de l'IFC inclue le conseil auprès des administrations nationales et locales pour améliorer le climat d'investissement et renforcer les infrastructures de base. Les gouvernements représentent environ la moitié des projets de conseil de l'IFC. L'IFC a également aidé les clients investisseurs à améliorer la gouvernance d'entreprise et à devenir pérennes.
L'IFC propose des conseils prodigués par près de 1.100 personnes de son service consultatif dans 85 bureaux répartis dans 73 pays. Le financement provient de partenaires bailleurs de fonds, de l'IFC et des contributions des clients. En 2011, les dépenses des projets de consultation ont totalisé 206,7 millions de dollars. En tout, 65% des dépenses du projet imputable à des clients dans les différents pays sont allés aux pays IDA.

Dans le domaine de l'UIHJ, l'IFC met l'accent sur :
-    la mise en place et l'amélioration du marché des valeurs mobilières et le développement des registres pertinents. Un certain nombre de publications ont été faites dans ce domaine
-    le financement de projets pour les PME.

Les points essentiels sont l'Afrique et l'Amérique du Sud. En ce qui concerne ces questions l'IFC fournit également une formation. Il semble cependant que l'UIHJ pourrait fournir son expertise en la matière et l'accès au marché de la formation. En ce qui concerne l'Ohada, les représentants de l'IFC ont montré un grand intérêt pour le concept de l'UIHJ et son Unité de formation des huissiers de justice africains (Ufohja).
La formation doit être réalisée dans tous les pays de l'Ohada et concerner tous les aspects de l'Ohada.

L'expertise relative au marché de la sécurité et son lien à l'exécution présente également un intérêt pour l'IFC.
Au cours de la réunion, l'IFC a manifesté son intérêt d'une part pour utiliser le pool des experts de l'UIHJ et, d'autre part, pour travailler sur des projets en cours.


Plus d'informations sur l'IFC:
www.ifc.org

L'IFC a produit un certain nombre de publications. Téléchargez ici les publications les plus pertinentes (en anglais seulement) :

•    IFC securities Markets
•    Registration of securities
•    Responsible debt collection
Image
Saut de ligne
Saut de ligne
© UIHJ 2010 Tous droits réservés  |  Réalisation SAILING  |  Powered by WysiUp